• "Ce qu'il nous faut c'est un mort"

    Coucou
    Aujourd'hui sort le livre "Ce qu'il nous faut, c'est un mort" de Hervé commère.
    En tant qu'ambassadrice des Editions 12-21 j'ai eu la chance de pouvoir le lire en avant première et je peux ainsi vous en parler dès aujourd'hui.

     





    Résumé
    " I will survive ". C'était le dimanche 12 juillet 1998. À quel prix ? Ça, la chanson ne le dit pas. Cette nuit-là, trois garçons pleins d'avenir ont renversé une femme, une étudiante s'est fait violer, un jeune flic a croisé son âme sœur et un bébé est né.
    Près de vingt ans plus tard, voilà que tous se trouvent concernés par la même cause.
    On est à Vrainville, en Normandie. L'usine centenaire Cybelle va fermer ses portes. Le temps est venu du rachat par un fonds d'investissement. Cybelle, c'est l'emploi de la quasi-totalité des femmes du village depuis trois générations, l'excellence en matière de sous-vêtements féminins, une réussite et surtout, une famille. Mais le temps béni de Gaston est révolu, ce fondateur aux idées larges et au cœur vaste dont les héritiers vont faire une ruine.
    Parmi ces héritiers, Vincent, l'un des trois garçons pleins d'avenir. Il a la main sur la destinée de quelques centaines de salariés. Mais il n'a pas la main sur tout, notamment sur ce secret étouffé dans un accord financier vingt ans plus tôt par son père et le maire de Vrainville, père du 2e larron présent la nuit du 12 juillet dans la voiture meurtrière. Le 3e gars, Maxime, n'a la main sur rien, personne n'a payé pour lui et surtout il n'a pas oublié. C'est l'un des seuls hommes employés par Cybelle et un délégué syndical plutôt actif.
    Côté ouvrier, on connaît déjà le prix de la revente de Cybelle. Ca signifie plus que la fin d'une belle histoire entrepreneuriale : la mise au ban, la galère et l'oubli. Alors c'est décidé, ils n'ont plus le choix : puisque personne ne parle d'eux, ce qu'il leur faut, c'est un mort.

     


    Mon avis

    Dans ce livre l'auteur nous fait connaitre Vrainville un petit village chargé d'histoires.
    Le début du livre nous détail surtout les événements majeurs qui font basculer la vie de plusieurs personnages le soir de coupe du monde

    de football de 1998 où la France l'emporte.
    On découvre également toute l'histoire de l'usine de lingerie Cybelle.

    Cette usine qui fait vivre ce petit village en fournissant du travail ainsi que des logements (sans loyé) à de nombreux habitants. 
    Une fois que tous les éléments sont exposés l'auteur nous fait vivre au milieu de ce petit village où règne plusieurs mystères/secret, Celui qui a renversé qui a renversé Fanni Cali ce soir de coupe du monde sera t'il dénoncé ? Qui a tué maxime ? ...
    La première partie de livre a été un peu trop longue pour moi. Le côté historique de l'usine m'a beaucoup ennuyé. Certes il est important de bien entrer au cœur de ce petit village pour comprendre son fonctionnement mais au final je trouve que les mystères sont mit de côté trop longtemps et la fan de thriller et de suspense que je suis à bien faillit décrocher.
    J'ai bien fait de le continuer car l'intrigue est quand même intéressante avec un final qui m'a beaucoup plû. Tout s'imbrique parfaitement on découvre au fil des chapitre les secrets de chaque personnage ce qui nous permet d'élucider tous les mystères petit à petit. En bref ne vous focalisé pas sur cette petit page sur le passé à Vrainville et poursuivez vous ne serez pas déçu !
    Merci aux Editions 12-21 pour cette découverte.

     

     

     

    Alors vous allez craquer ??

    J'ai plein d'articles à finir mais je fais que de courir je ne désespère pas je vais essayer de tout programmer ce week-end. Gros bisous

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :