• "Je te donne"

    Coucou

    Ce week-end j'avais envie de lire des livres courts que j'avais dans ma PAL depuis un petit moment. J'ai commencé par "Je te donne" un recueil de 3 nouvelles écrites par Baptiste Beaulieu, Agnès Ledig et Martin Winckler.

    "Je te donne"


    En partenariat avec l'Etablissement français du sang les trois auteurs nous proposent chacun une nouvelle sur le thème du don du sang.

    Descriptions des nouvelles
    Baptiste Beaulieu => Été 2015. L'histoire d'une jeune Américaine, Rebecca Townsend, dix-sept ans, fait le tour du monde via le Web puis la presse. À la suite de son décès accidentel, un incroyable mouvement de don et de solidarité voit le jour.
    Agnès Ledig => Novembre 2015. Gaëlle rencontre Julien, qui semble bien pâle. Assis à la même table, ils se font rire, se sourient. Pourquoi sont-ils là ?
    Quel terrible événement a bouleversé leur existence ?
    Martin Winckler => Janvier 2051. Rachel, soixante-dix ans, donne son sang pour la dernière fois. Elle passe le flambeau à sa petite-nièce. Mais elle ne lui transmet pas seulement le désir de donner un peu d'elle-même ; avec ces années au centre de transfusion, ce sont aussi des dizaines d'histoires qu'elle confie à la jeune femme.

    Mon avis
    3 nouvelles que j'ai beaucoup aimé. Elles sont toute différentes et apportent un petit quelque chose qui donne envie d'aller donner notre sang, nos plaquettes, notre plasma. Cela ma donné quelques informations sur le don du sang et cela m'a donné envie d'essayer d'aller donner à nouveau. (Les 3 fois où j'y suis allée j'avais une tension trop basse donc j'ai arrêté de m'y rendre sachant que ma tension est habituellement basse.) Ce recueil m'a permis de découvrir les plumes de Baptiste Beaulieu et de Martin Winckler. J'ai très envie de continuer de les lire. Pour Baptiste Beau lieu j'ai déjà plusieurs livres dans ma PAL mais pour Martin Winckler ce n'est pas le cas et je compte bien y remédier ! Un petit livre que je vous conseille fortement !

    Un extrait qui m'a touché
    ...je suis sûr que les gens que l'on aime ne meurent jamais... Ils sont le chocolat chaud qui nous attend en bas des pistes en hiver, le vent tiède sur nos joues au printemps ou le parfum qui monte du sol brûlant après la pluie en été. (Baptiste Beaulieu)

    ______________________________________________

    Ce week-end, j'ai également lu "Lettre à une mère" de René Frydman.
    Je vous prépare une petite chronique rapidement.
    Bonne journée

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :