• "La vie est facile ne t'inquiète pas"

    Coucou

    Dans ma chronique sur le livre "Les gens heureux lisent et boivent du café" de Agnès Martin-Lugand je vous avais dis que je n'avais pû résister à me procurer la suite tellement j'avais aimé. Je reviens donc aujourd'hui avec mon avis sur "La vie est facile ne t'inquiètes pas"

     



    Résumé
    Alors que j'étais inconsolable, il m'avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J'avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J'étais prête à m'ouvrir aux autres. " Depuis son retour d'Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux Gens..., son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car Diane sait qu'elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille. Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s'effondrer les unes après les autres. Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?

     

    Mon avis
    Je craignais que cette suite me déçoive -comme s'est souvent le cas- mais tout fin de compte j'ai adoré.

    Ce deuxième volet termine bien l'histoire de Diane.

    Comme dans "Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand décrit à merveille ce que ressent Diane. Sa plume m'a à nouveau transporté en Irlande mais cette fois j'ai aussi découverts plus amplement l'ambiance de son café littéraire qui m'attire tant.

    Le personnage d'Olivier est si doux qu'il est attachant également. Diane doit à nouveau faire plusieurs choix. Sa vie est-elle à paris ou en Irlande ?

    Où est-elle le plus heureuse ? Avec qui ?

    Un final rempli d'amour mais à mes yeux ce n'est pas un roman à l'eau de rose mais une belle histoire.

    Je vais continuer à découvrir ses livres.

    Passage sélectionné
    "Le book d'Edward état son histoire, ce qu'il avait traversé ces derniers mois. Comme s'il avait cherché à exorciser les épreuves et à tourner la page avec ses photos."

    J'ai presque terminé "Je le ferais pour toi" de Thierry Cohen.
    Ensuite je vais lire "Une si belle école" de Christian Signiol et "Les gens" de Carole Cercy


    Et vous ?
    Bonne journée


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :