• "Le cri de la mouette"

    Coucou
    Je reviens enfin par ici pour vous parler du livre que j'ai lu pour correspondre au thème de février de mon challenge lecture. J'ai choisi "Le cri de la mouette" d'Emmanuelle Laborit car s'est un de mes livres coup de cœur lu au collège (j'ai 32 ans). Je voulais voir si je l'aimerais toujours autant.

    Ma PAL de Février 2017

    Quand je l'ai lu nous avions vu Emmanuelle Laborit au théâtre avec ma professeur de français. Son livre m'avait donné envie d'apprendre la langue des signes française (LSF). J'ai d'ailleurs encore quelques notions mais les années passent et avec les études j'ai abandonnée. Depuis quelques temps je suis inscrite à une page facebook d'un petit garçon qui nous apprend quelque signes je le trouve adorable si vous êtes intéressé c'est pas ici : CliK
    Le fait de lire à nouveau "Le cri de la mouette" m'a encore donné l'envie d'apprendre la LSF.
    Je vais essayer de m'y remettre.
    Aller trêve de blabla je vous présente désormais le livre et vous donne mon avis suite à cette deuxième lecture !

    Présentation
    Emmanuelle n'a jamais connu que le silence. Le monde, autour d'elle, n'était qu'une étrange représentation de mimiques, de bruits et de gestes mystérieux. Alors, pour s'évader de cette prison, pour clamer son existence, elle s'est mise à crier. Des cris d'oiseau de mer, disaient ses parents. C'est ainsi qu'elle est devenue la mouette. Mais, à sept ans, Emmanuelle découvre le langage des signes. Le monde intelligible s'ouvre enfin et elle devient une petite fille rieuse et "bavarde". Aux désarrois de l'adolescence qui vont suivre, s'ajoute la révolte devant l'ostracisme social dont sont frappés les sourds. Mais très vite la réaction, la lutte et la victoire finale sur elle-même : son triomphe au théâtre dans "Les enfants du silence", son combat pour faire connaître les droits de trois millions de sourds.

    Mon avis
    Un superbe témoignage qui m'a beaucoup touché.
    Emmanuelle Laborit nous décrit son parcourt et ses différents combats qui ont commencés dès qu'elle a apprit la langue des signe française à l'âge de 7 ans. Depuis l'écriture de ce témoignages les choses ont évoluée mais hélas pas encore assez. Je me rend compte que j'ai lu ce livre la première fois au collège et que 20 ans après certains de ces combats continuent. C'est une femme qui a un caractère fort de battante à mes yeux. Je trouve qu'avec ce livre on se met dans sa peau. ça m'a donné envie de reprendre l'apprentissage de la langue des signes. Même si je n'arrive pas à tenir une discussion, le fait de savoir quelques mots pourrait être utile. Je compte bien le transmettre aussi à mes enfants.

    Passage sélectionné
    => On vient d'annoncer à ses parents qu'elle est sourde ... [ Ma mère dit qu'elle ne savait plus quoi faire avec moi. Elle me regardait, incapable d'inventer quoi que ce soit pour créer le lien entre nous. Parfois, elle n'arrivait même plus à jouer. Elle ne me disait plus rien. Elle pensait "Je ne peux plus lui dire je t'aime, puisqu'elle ne m'entend pas." ]
    =>Elle découvre le langage des signes... [Des mains, des doigts qui bougent, le corps aussi, et l'expression des visages. C'est beau, c'est fascinant.]
    _________________________________________________________________________

    Voilà mes Foxy j'espère vous avoir donné envie de découvrir ce livre.
    Je dois encore vous parler du roman "Le mystère Henri Pick" de David Foenkinos.
    Bonne journée à bientôt


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :