• "Les enfants des justes"

    Coucou mes Foxy
    En janvier j'ai lu "Les enfants des juste" de Christian Signol.
    J'avais eu un gros coup de cœur pour "Une si belle école" du même auteur et j'avais hâte de retrouver sa plume.

    "Les enfants des justes"


    Présentation
    En 1942, dans le département de la Dordogne, la ligne de démarcation croise le cours de l’Isle. La ferme des Laborie est à deux pas de la rivière et Virgile, n’écoutant que son coeur, ne refuse jamais sa barque à ceux qui tentent de passer en zone libre.  Lorsqu'on propose à Virgile et à Victoria qui n’ont jamais pu avoir d’enfants, de cacher Sarah et Elie, deux gamins juifs perdus dans la tourmente, ils accueillent les petits réfugiés comme un don du ciel. Au fil des jours, malgré les trahisons, les dénonciations, les contrôles incessants, la Résistance s’organise dans le Périgord jusqu’aux reflux des troupes allemandes dans le sang et la terreur.


    Mon avis
    Le plume de Christian Signol m'a transporté en 1942 auprès de Virgile et Victoria. Par ses mots, il fait passer parfaitement les émotions de ses personnages et il décrit à merveille le caractère de chacun. Virgile un homme tranquille et Victoria sa femme au fort caractère. Je me suis tout de suite attaché à ce couple au grand cœur. Il prennent des risques pour sauver des inconnus et ne demandent rien en échange. Ils apportent beaucoup d'amour aux enfants qu'ils accueil et tentent de leur apporter de la joie dans une période difficile. La vie des deux enfants est touchante et j'ai été prise dans leur histoire avec une grande hâte de connaitre le dénouement. Certains passages décrivant la situations au niveau historique était trop long pour moi. Je n'ai jamais été très friande d'histoire. Mais cela reste une belle histoire que je recommande.

    Passages sélectionnés
    => "..., ne vous inquiétez pas : on s'occupera de ce petit comme on s'est occupés d'elle. - Je sais, dit Fanny. Je vous en remercie. Je suis sûre que grâce à vous la lumière brillera de nouveau un jour dans ses yeux. - C'est vrai qu'il a un drôle de regard, le pauvre. On dirait que toute la neige de l'hiver y est enfermée."
    => "Elle avait décidé qu'elle ne l’interrogerait pas davantage sur ce qui s'était passé à Périgueux. La vie ne devait pas être orientée vers l'ombre mais vers la lumière. C'était ainsi qu'ils vivaient depuis toujours et c'était ainsi qu'elle voulait continuer à vivre."
    _________________________________________________________________________

    Je vais continuer à découvrir cet auteur qui a déjà publié de nombreux romans.
    Et vous, avez-vous déjà lu un ou plusieurs livres de Christian Signol ? Dites moi tout !  ;) 

    Bonne journée



    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    clo
    Lundi 6 Février à 13:56

    alors il t'a plu???j'ai adoré (comme tous les Signol)

    en ce moment je suis dans les livres de Christian Laborie et je me régale

    bisous et bon après midi

    2
    Lundi 6 Février à 14:00

    Oui j'ai beaucoup aimé. Je n'ai pas eu un énorme coup de cœur comme pour une si belle école mais sa plume est superbe

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :