• "Linterphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1"

    Bonjour mes Foxy
    Aujourd'hui, je vous parle de la première partie de "L'interphone ne fonctionne toujours pas"
    de Pierre-Etienne Bram
    C’est suite à une rupture amoureuse suivie d’une rencontre sur Internet que l'auteur a trouvé l’inspiration pour écrire ce premier manuscrit.

    "Linterphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1"

    Présentation
    « Objet : Hola je m'appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n'arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m'en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia » Si seulement j'avais su, au moment d'ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n'ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. « Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu'elle t'a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? » « Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n'est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . . » « Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis » Comment résister. . .

    Mon avis
    J'ai plongé très rapidement au cœur de l'histoire avec cet échange de mails entre le héros et une jeune femme (Celia) rencontrée sur internet. La plume de l'auteur nous emporte dans leur histoire qui évolue de jour en jour dans une sorte de journal. Je n'ai pas vu passer les 100 premières pages tellement la lecture est aisé. J'attendais avec impatience leur rencontre "dans la vraie vie". J'ai été touchée par le personnage principal qui laisse beaucoup de chance au personnage de Celia malgré toutes les péripéties. Celia m'a plutôt énervé. Elle a un caractère très sanguin et semble jouer avec ce garçon qui est pourtant plein de bonnes intentions. C'est un personnage mystérieux et j'ai hâte de connaître la suite en espérant que le voile soit levé sur ce qui fait qu'à chaque proposition de rencontre elle trouve une "bonne" excuse ou se débine. J'ai trouvé les 50 dernières pages un peu plus ennuyantes à force de voir que la rencontre est sans cesse repoussé au point de stopper un temps leurs échanges pour rependre de plus belle. Cette alternance de disputes et de mails amoureux donne l'impression de tourner en rond. J'espère que cette fin de première partie va vraiment dans la direction que j'ai aperçu. Je termine cette chronique par un merci à Pierre-Etienne Bram qui a accepté que je découvre sa plume dans le cadre d'un service presse et je retourne vite lire la seconde partie.

    Retrouvez les livres de Pierre-Etienne Bram sur Amazon : CliK

    Bonne journée




    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :