• "Un appartement à Paris"

    Bonjour mes Foxy
    Je passe dès aujourd'hui aux lectures d'Octobre dont je ne vous ai pas encore parlé. Je commence avec "Un appartement à Paris" de Guillaume Musso. J'ai lu tous les romans de cet auteur et les derniers m'avaient déçu  essentiellement au niveau du dénouement. 

    "Un appartement à Paris"

    Présentation
    « L’art est un mensonge qui dit la vérité… »
    Paris, un atelier d’artiste caché au fond d’une allée verdoyante.
    Madeline l’a loué pour s’y reposer et s’isoler.
    À la suite d’une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours.
    L’atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l’assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd’hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d’unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais. Guillaume Musso signe un thriller addictif et envoûtant porté par des personnages profondément humains. Une plongée vertigineuse dans le monde mystérieux de la création.

    Mon avis
    C'est agréable de retrouver un personnage présent dans un ancien roman de Guillaume Musso. Cela dit, rassurez-vous si vous n'avez pas lu "L'appel de l'ange" cela ne vous empêche pas non plus de découvrir ce thriller.
    Après un début de roman assez long à se mettre en place, le rythme s'accélère et j'ai été emporté dans les aventures de Madeline et de Gaspard. Je vous avoue malgré tout que j'ai failli abandonner ma lecture. La description de l'arrivée des deux protagonistes à Paris est vraiment morose. Je trouve l'auteur bien critique sur la ville et ajouté à ça un temps pluvieux et des personnages qui râlent cela n'est vraiment pas attrayant, je trouve. Au final, je ne regrette pas d'avoir poursuivi, car le livre est assez bien travaillé et Musso a une belle manière de parler de l'art. Ce n'est pas une enquête policière, mais elle est rondement menée par Madeline qui est du métier et Gaspard qui n'a pourtant rien d'un détective à la base. Guillaume Musso a réussi à maintenir le suspense jusqu'au bout et il m'a réconcilié avec ses histoires qui m'avait parfois déçue par leur dénouement. En bref, mon avis est partagé. C'est un thriller bien ficelé, mais je n'ai pas eu un coup de cœur. Un tiers du livre m'a profondément ennuyé.


    Passage sélectionné
    => "Elle prit alors conscience que sa seule véritable envie était de poursuivre son voyage avec le peintre. De se laisser emporter par ses vagues de lumières, de se perdre dans les nuances de sa palette, d'être éblouie par ses éclats radieux."

    ***************************************************************************************************

    Passez une belle journée mes Foxy
    À bientôt


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Novembre 2017 à 10:09

    Ce n'est pas un auteur qui m'attire, d'ailleurs je n'ai même pas essayé

      • Jeudi 23 Novembre 2017 à 10:36

        À la base j'ai commencé à le lire parce que j'aimais beaucoup les romans de Marc Levy et qu'on ne faisait que de me conseiller ceux de Guillaume Musso. J'avoue désormais avoir une préférence pour la plume de son frère Valentin Musso.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :