• "Une éternité plus tard"

    Hello

    Je reviens vous parler aujourd'hui d'une de mes lectures du mois de mai !

    Cela faisait plusieurs fois qu'on me parlait de la plume de Nicolas Carteron

     De nombreuses lectrices me le conseillait vivement et j'ai craqué.

    J'ai acheté son premier livre "Une éternité plus tard" et je n'attendrais pas une éternité avant d'acheter son deuxième roman...

     




    Description
    L'histoire se situe à Paris de nos jours. Adam Rasselot est un écrivain à succès. Il se sent responsable de la mort de sa compagne Colombe, Deux ans après ce drame, en se rendant place Saint-Michel en vélo, il est renversé par un bus et meurt sur le coup .. Arrivé aux portes du Paradis, on lui explique qu'on va lui donner une seconde chance et qu'il va redescendre sur Terre .. En revenant à la vie, il découvrira les raisons profondes de ce grand dessein. Il prendra conscience que l'idée qu'il se faisait de son existence était fausse. Le retournement final de l'histoire est digne des plus grands auteurs du genre  


    Mon avis
    J'ai beaucoup aimé la plume de Nicolas Carteron qui nous fait voyager avec cette histoire.

    Paris y est joliment décrit et il nous emmène également à Venise avec son personnage principal.

    Jusqu'au dernier moment on suit Adam et on espère qu'il réussisse à sauver les 5 vies pour pouvoir continuer sa propre vie. Cela donne un rythme haletant à ce livre. Souvent je me disais "encore un chapitre et j'éteins" mais pile à ce moment Adam s'apprêtait à sauver (ou pas ?) une vie.

    Je ne m'attendais pas à un tel dénouement. Il m'a bluffé (et j'adore ça).

    Je n'en dirais pas plus, je n'ai pas envie de trop vous en dévoiler.
    Si vous aussi on vous a conseillé à plusieurs reprise cet auteur n'attendez pas autant que moi avant de craquer !


    Passages sélectionnés

    => "Violette savoure, la vie est la plus belle des œuvres d'art quand on peut la partager"
    => Quelques jours plus tard, alors qu'il pensait s'être perdu, tournant à l'angle d'un café, Idris fut submergé par le spectacle qui s'offrait à lui. La vieille Dame pointait vers le ciel, dans une ultime tentative de caresser les nuages. La Tour Eiffel avait revêtu la plus belle de ses robes, elle arborait une élégance qui à elle seule suffisait à élever Paris au rang de ville de la mode. Idris avait déjà vu des photos des courbes somptueuses de la splendeurs, mais se retrouver seul face à cette femme fatale était une autre histoire."


     

    Je dois encore vous faire une chronique sur "Le fille du train" de Paula Hawkins et "Gueule d'ange" tome 1 de Katja Lasan
    Je lis actuellement "Les confessions d'une sage femme" de Diane Chamberlain
    Et vous ?


    Bonne journée


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :